Le nom-signé de l’équipe éducative

En Langue des Signes, chaque personne est identifiée par un « nom-signé », ou encore « nom-signe », « signe-nom ». 

En effet, dans une conversation LSF, dactylologier (c’es-à-dire épeler avec l’alphabet LSF) un nom, c’est long, fastidieux et la réception (compréhension) est souvent difficile. Généralement, lorsque dans une conversation on évoque une personne qui ne possède pas encore de « nom-signé », on décrit en LSF les différents éléments de son aspect physique, à quoi peuvent éventuellement venir s’ajouter d’autres éléments d’information : maigre + petit + raie des cheveux sur le coté droit + mal rasé + toujours avec une écharpe rouge + comédien.

C’est pour cela que l’on va choisir un nom-signé.

Le nom-signé est un nom en signes. Il caractérise la personne : soit physiquement, soit par rapport à un comportement, soit par rapport à ses passions. On peut, par exemple, relever qu’Evangelina est « jolie », que Laetitia a des « lunettes qui finissent en forme de pointe », ou qu’Elsa a « deux grain de beauté dans le cou ». Aux Etats-Unis, le nom-signé contient souvent l’initiale du prénom. Par exemple, si Emmanuel est grand, son nom-signé est « E qui monte et finit avec un L ».

Comment choisir un nom-signé pour un adulte ?  
Un nom-signé n’est jamais péjoratif. En principe, un nom-signé est donné à vie.
Le processus d’attribution n’est pas formalisé. A un moment, un ou plusieurs sourds vont remarquer que tel signe correspond bien à la personne et, si ce choix est pertinent, il se diffusera rapidement. Les Sourds sont bons visuellement ! Les noms-signés ne sont pas là pour se moquer, rabaisser, critiquer ou blesser.

Dans notre établissement, le personnel de direction, de la vie scolaire et quelques professeurs (ceux que côtoient les élèves sourds pour leurs inclusions) ont des noms-signés, qui permettront aux élèves de pouvoir mieux identifier un personnel du collège lorsqu’ils souhaiteront communiquer entre eux, avec l’AV ou avec l’enseignante. La fiche qui les répertorie est aussi disponibles pour les autres personnels du collège, afin de connaitre le nom-signé des élèves sourds et celui de de leurs collègues.
Ce fut un long travail de prendre en photo tout le personnel en début d’année, de leur trouver un signe, puis de les reprendre en photo avec leur nom-signé, puis de faire les montages photos, d’ajouter des flèches, de les rogner, agrandir, rétrécir...

Que toutes les personnes qui se sont laissé photographier en soient vivement remerciés !

Mise à jour :
28 mai 2016

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter