Vous êtes ici: Accueil > Histoire des Arts

L’Histoire des Arts, qu’est-ce c’est ?

Présentation et modalités de l’épreuve d’Histoire des Arts

L’Histoire des Arts (HdA) est une des quatre épreuves terminales du Diplôme National du Brevet.

Cet enseignement a pour ambition de développer l’autonomie des élèves. Toutes les disciplines contribuent à l’acquisition des compétences et des connaissances du socle commun mises en œuvre dans l’enseignement de l’HdA. Chaque établissement l’organise dans le cadre de son autonomie. L’enseignement de l’HdA est obligatoire à tous les niveaux de la scolarité et dans le cadre des programmes de toutes les disciplines. À ce titre, tout enseignant peut accompagner des élèves dans la préparation de l’épreuve terminale.

Cette épreuve vise à mesurer le degré d’appropriation par l’élève « d’une culture artistique commune fondée sur des références précises, diversifiées et inscrites dans leur dimension historique ». « L’évaluation prend en compte la qualité de la prestation orale du candidat, tant du point de vue des contenus que de son expression ». (BO n°32 du 28 août 2008 et n°41 du 10 novembre 2011)

L’HdA se fonde sur trois piliers : les périodes historiques, les six grands domaines artistiques et les thématiques. Les objets d’étude (œuvre, artiste, mouvement, etc.) sont des sujets vus en cours, proposés par un enseignant.

L’HdA est une épreuve orale notée sur 20 avec un coefficient 2. L’élève constitue, au préalable, un dossier regroupant les des objets d’étude choisis dans une liste constituée au préalable par l’équipe enseignante. L’épreuve orale consiste à exposer un objet d’étude devant un jury constitué de deux enseignants. Le jury choisira parmi la liste d’objets d’étude celui sur lequel s’exprimera le ou les candidats.

L’épreuve peut être individuelle : 5 minutes d’exposé continu plus 10 minutes d’échanges, soit 15 minutes maximum avec le jury. « L’entretien prendra appui sur l’exposé et la liste d’objets d’étude [...]. Afin d’enrichir l’entretien, le jury pourra toutefois faire réagir le candidat à une œuvre inconnue de lui, autant que possible reliée aux objets d’étude qu’il aura proposés » (BO) . L’épreuve peut également être soutenue par un binôme : 5 minutes d’exposé par élève + 10 minutes d’échanges, soit 20 minutes maximum.

L’évaluation vise la valorisation des compétences et des découvertes des élèves. L’HdA est définie comme un « entretien oral » et non une « interrogation » limitée à vérifier des connaissances. L’élève ne doit donc pas s’enfermer sur une œuvre présentée de façon trop savante. Il doit, en s’appuyant sur la méthodologie et les connaissances, privilégier l’interprétation, l’approche sensible, montrer ses capacités et ses attitudes pour s’emparer d’une œuvre artistique et lui donner du sens.

  • Les périodes historiques :
    • 6e : de l’Antiquité au IXe siècle
    • 5e : du IXe siècle à la fin du XVIIe siècle
    • 4e : XVIIIe et XIXe siècle
    • 3e : le XXe et XXIe siècle
  • Les six domaines artistiques :
    • les arts de l’espace
      • architecture, urbanisme, arts des jardins
    • les arts du langage
      • littérature écrite et orale (roman, fable, poème, conte, légende, nouvelle…)
    • les arts du quotidien
      • design, objets d’art, arts appliqués, arts populaires
    • les arts du son
      • musique, vocale, musique instrumentale, technologies de création et de diffusion musicales
    • les arts du spectacle vivant
      • théâtre, danse, arts de cirque, musique…
    • les arts du visuel
      • arts plastiques, cinéma, photographie, sculpture, dessin, bande dessinée, vidéo…
  • Les thématiques (exemples) :
    • Arts, créations, culture
    • Arts, espace, temps
    • Arts, États et pouvoir
    • Arts, mythes et religions
    • Arts, techniques, expressions
    • Arts, ruptures, continuités

Mise à jour :
31 mai 2016

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter